La chirurgie

Une solution radicale pour les cas les plus sévères

La chirurgie, une solution de dernier recours Pour les cas d’hyperhidroses sévères n’ayant pas réagi aux autres traitements, le médecin pourra proposer un recours à la chirurgie.
 

  • Pour l’hyperhidrose des aisselles, l’opération consiste en une excision chirurgicale des glandes sudoripares des aisselles. Le chirurgien retire une large portion de la peau des aisselles avec les glandes sudoripares sous-jacentes. Les résultats sont définitifs, mais l’opération laisse une grande cicatrice en Z au niveau des aisselles.

  • Pour l’hyperhidrose des mains, l’opération recommandée est une sympathectomie endoscopique transthoracique. L’intervention chirurgicale consiste à sectionner une partie du nerf sympathique, à travers une petite coupe sur le thorax.
  • Les résultats de cette opération sont définitifs, mais il existe des risques de complications ou d’effets secondaires, comme l’apparition d’une transpiration excessive sur une autre partie du corps.