Les médicaments

Les médicaments pouvant réduire la transpiration

transpiration-medicaments Certains médicaments anticholinergiques peuvent agir sur la transpiration. Ces médicaments, pris par voie orale, bloquent l’action de l’acétylcholine, un messager chimique qui stimule de nombreuses réactions biologiques, y compris la production de sueur.

Les anticholinergiques sont surtout employés en cas de transpiration excessive généralisée.
Dans les cas de transpiration localisée, ils sont peu utilisés en raison des nombreux effets secondaires, souvent plus gênants que l’hyperhidrose elle-même (bouche sèche, constipation, perte du goût, étourdissements, etc).

Dans certains cas, lorsque la composante psychique est importante dans le déclenchement de la transpiration, le patient peut se voir prescrire des tranquillisants, des médicaments antidépresseurs ou des anxiolytiques.