La transpiration excessive des aisselles

Découvrez nos solutions Etiaxil

Les manifestations de la transpiration excessive des aisselles

Les aisselles, l'une des premières zones de transpiration

L’hyperhidrose des aisselles se caractérise par une transpiration excessive localisée sous les bras, se manifestant principalement pendant la journée et de manière bilatérale (aisselle droite et aisselle gauche).

La transpiration excessive des aisselles peut devenir un vrai handicap au quotidien :

  • les auréoles qui se forment sur les vêtements sont peu esthétiques, empêchent une liberté de mouvements, et entraînent une détérioration prématurée des vêtements,
  • les odeurs de transpiration des aisselles, du fait de l’action des bactéries et du manque de ventilation, créent une gêne sociale.

 
 

Les conséquences psychologiques d’une telle pathologie peuvent être lourdes : peur des autres, baisse de l’estime de soi, impact sur la vie personnelle, sociale et professionnelle, voire dépression.

D’autre part, l’angoisse provoquée par la transpiration peut devenir un cercle vicieux, car cette peur aggrave la production de sueur.

L’hyperhidrose des aisselles est la forme la plus fréquente des hyperhidroses (environ 40% des cas de transpiration excessive). De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de la transpiration excessive des aisselles, notamment :

  • surpoids ou écarts alimentaires,
  • stress intense ou anxiété,
  • efforts physiques,
  • dysfonctionnement hormonal (hyperthyroïdie, par exemple),
  • hérédité : on constate souvent des cas d’hyperhidrose chez plusieurs individus d’une même famille.

 

Comment traiter le transpiration excessive des aiselles ?

En cas de transpiration excessive des aisselles, l’usage d’un anti-transpirant classique ne suffit plus. Il est recommandé d’utiliser un détranspirant, qui permet d’agir directement sur le débit de la transpiration, en mettant au repos les glandes sudoripares des aisselles.

Découvrez la gamme de détranspirants aisselles Etiaxil, disponible en pharmacie et adaptée aux différents types de peaux.

De plus,  découvrez quelques règles d’hygiène simples à appliquer, qui permettent de limiter au quotidien les désagréments liés à la transpiration.

Dans les cas sévères d’hyperhidrose axillaire, si l’usage d’un détranspirant ne suffit pas, un médecin pourra proposer d’autres solutions, telles que des injections de toxine botulique ou une intervention chirurgicale.