La transpiration nocturne

Découvrez nos solutions Etiaxil

Manifestations et causes de la transpiration nocturne

Sueurs nocturnes, les différentes causesLa transpiration nocturne, aussi appelée sueur nocturne, se caractérise par une transpiration abondante et soudaine pendant le sommeil, imbibant les draps et les vêtements, et ayant des incidences sur le sommeil et sur la qualité de vie.

Même si elle présente les mêmes mécanismes que la transpiration excessive de jour, la transpiration nocturne ne touche pas le même type de personnes et peut être l’expression de troubles plus profonds.
 

En règle générale, le corps ne transpire pas ou peu la nuit, car les glandes sudoripares sont au repos. Les causes d’un dérèglement de la transpiration nocturne peuvent être variées :

  • L’environnement de la chambre : une température de chambre trop élevée ou au contraire trop froide peuvent déclencher une vague de sueur pendant la nuit, de même que l’accumulation de couettes ou de couvertures. Attention également aux vêtements que vous portez la nuit, car le port d’un pyjama synthétique ou en polaire favorise la transpiration nocturne. Il est conseillé de respecter des règles d’hygiène et de privilégier des draps et des vêtements en fibres naturelles.
  • Le cycle hormonal : les bouffées de chaleur nocturnes sont un symptôme fréquent chez la femme en période de ménopause et à certains moments du cycle menstruel, notamment en périodes prémenstruelles et menstruelles, lorsque le taux d’oestrogènes est au plus bas.
  • Le stress, les situations post-traumatiques, les cauchemars : ces situations de mal-être sont des causes fréquentes de transpiration nocturne. Prendre le temps de se relaxer avant d’aller se coucher peut améliorer la qualité du sommeil et réduire le phénomène de transpiration nocturne.
  • Les périodes de sevrage : les bouffées de chaleur nocturnes peuvent être des symptômes de sevrage (alcool, tabac, cannabis, etc.).
  • La prise de médicaments : certains médicaments peuvent déclencher des sueurs nocturnes, notamment certains anti-dépresseurs ou certains anti-diabétiques. Si ces sueurs se répètent, il est recommandé d’en parler à un médecin pour ajuster le traitement.
  • L’alimentation : la prise d’alcool ou de mets épicés avant d’aller dormir peut influer sur la transpiration nocturne.
  • Certaines pathologies : généralement associée à d’autres symptômes, la transpiration nocturne peut être le signe d’un dérèglement de la thyroïde, d’une apnée du sommeil ou de maladies plus graves (SIDA, leucémie, cancer, infections). En cas de doute, il est nécessaire de consulter un médecin.

Les sueurs nocturnes nécessitent de consulter un médecin sans tarder si elles se manifestent de manière répétée et inexpliquée.